Actu

Qui sommes-nous ?

Nous sommes des ex-employés de la société BlueComm, nous fûmes les petites mains d’une enquête sur l’« esprit d’entreprise » en Wallonie. Nous avons fait grève pour protester contre nos conditions de travail et une rémunération misérable. Et nous avons gagné. Flexblues est notre identité collective.

Ça c’était le passé, maintenant l’avenir est ouvert et d’autres combats se préparent.

Perplexblues

28 février 2006

Nous avons comme convenu reçu un mail de Bluecomm avec la réponse à nos revendications. Sur les 5 points de revendication, les points 2, 3 et 5 ont été acceptés par la direction suisse.

Le point 4 a été refusé mais nous décidons de ne pas insister.

Le négociation coince sur le point 1 ; à savoir 2 heures prestées par questionnaire. Bluecomm ne veut pas revenir là-dessus, même si ils acceptent l’idée d’heures supplémentaires. Nous trouvons cela inacceptable et nous leur avons téléphoné pour le faire savoir. Par ailleurs, nous n’avons toujours pas reçu les contrats.

Au bout du fil, la direction nous fait savoir que ce n’est pas possible de négocier ce point. Nous, on lui répond gentiment que si, c’est possible. Nous cloturons la discussion et formulons le dernier ultimatum avant la deuxième phase de flexblues :

Nous voulons les contrats pour ce mardi 14h avec le point 1 intégré.

propulsé par spip | hébergé par alterezo | interface d'administration
Dernière mise à jour du site : 16 mai 2008